Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Pullay. L'odeur de la poudre noire : une histoire de mômes

Article de presse du Reveil Normand par Alph.B.Seny

Coupe Jean Jourdain 2022

 

Cliquez pour découvrir l'article complet.

 

Pullay. L'odeur de la poudre noire : une histoire de mômes

À Pullay (Eure), collectionneurs et sportifs sont à la recherche des frissons du temps perdu et de leurs rêves d'enfant.

 

L’espace d’un week-end ils se prennent pour Jack Sparrow, Buffalo Bill, Billy the Kid ou même pour des duellistes prêts à retrouver leur honneur bafoué. Leur point commun ? L’amour de la poudre noire qui agit comme par magie en réveillant les enfants qu’ils ont été.

 

Sauf que pour la 12e coupe Jean-Jourdain, organisée par l’ATSPV, Association des Tireurs sportifs du Pays de Verneuil-sur-Avre (Eure), le pistolet en plastique de leur enfance s’est transformé en arme ancienne, relique ou copie, façonnée avec divers systèmes de mise à feu : mèche, silex ou percussion.

35 compétiteurs, (dont 2 Calamity-Jane), venus de l’ouest de la France, se sont mesurés au stand de Pullay, dans une ambiance amicale et bon enfant à coup de pistolets de duel, de revolvers ou de carabines datant de la conquête de l’ouest.

Deux jours pour réussir à atteindre, derrière la cible en carton, l’image d’un rêve, le souvenir d’une époque où la vie n’était faite que de jeux, d’insouciance et de fantasmagories et dont aujourd’hui il ne reste plus qu’un seul objet, l’arme.

 

Épopée

Une arme que chacun de ces passionnés reconstruit, puis nettoie, lustre et huile tout en lui reconstituant son histoire, à la recherche de l’épopée dans laquelle elle prolongea la main qui fut (sans aucun doute) héroïque.

Ils s’appellent aujourd’hui Pierre, Paul, ou Jean-Jacques comme leur président Jean-Jacques Janik « tombé très jeune dans cette passion qui ne l’a jamais quitté « .

Fier du club dont il assure la présidence, un club avec des stands de tir de 25, 50 et 100 mètres. « Petit par la taille, mais qui a tout de même 214 adhérents, dont une petite vingtaine, qui pratiquent l’arme ancienne « .

En compétition, le tir aux armes anciennes se décompose en 25 disciplines dont les noms sont évocateurs soit de grandes batailles, soit d’armuriers célèbres, s’y côtoient Lemat (pistolet western) Tanzutzu (pistolet à mèches), Suffren (pistolet de duel), Devisme (armes d’origine américaine livrés à la France en 1870), Sébastopol, etc.

Pour les résultats, les 10 meilleurs impacts sont retenus sur les 13 coups tirés pour le score.

Troisième sport individuel pratiqué (Source FFTir), le tir est la discipline sportive qui a apporté à la France plus de médailles que n’importe quel autre sport.

Martin Fourcade et, plus récemment Quentin Fillon-Maillet et ses 4 médailles dont 2 en or aux JO de Pékin de 2022 ont aidé à faire connaître ce sport dont le nombre de licenciés ne cesse d’augmenter.

Alors qui a gagné ? « Tout le monde ! «  répond Jean-Jacques Janik, « l’important est de participer, on ne prévoit plus ni médailles ni de coupes car tout le monde s’en moque « . Un vrai truc de mômes!